Qantador

qantador

Les lois de la physique quantique sollicitent les notions de probabilité et d’incertitude à l’inverse de la physique classique qui est déterministe. Les particules peuvent notamment être belles, vraies, étranges et charmées. Et d’après Jean Baudrillard : « La séduction, elle, est ce qui précipite les termes l’un vers l’autre, ce qui les réunit dans leur maximum d’énergie et de charme et non ce qui les confond dans leur minimum d’intensité ». Mais, les sentiments humains sont-ils semblables aux particules quantiques dans leurs comportements, leur impermanence et leur irrationalité ?

Qantador#1 est un jeu de plateau multi-joueur qui mixe les comportements amoureux à la physique quantique. Avec lui, chaque joueur devient une particule amoureuse secrètement définie par des qualités quantiques, à savoir sa parité, sa charge, sa couleur, sa saveur. Son objectif : récupérer des philtres d’amour et interagir avec d’autres joueurs. Hasard, surprise, alliances, complots, rien n’est acquis, le plateau est mobile et les cartes bouleversent le jeu à tout moment…

Les règles de ce jeu, autrement dit son gameplay, sont fondées sur le comportement des particules élémentaires. L’idée que le principe de causalité ne peut s’appliquer qu’à la matière inerte, et prête de la vie ou de l’esprit aux particules élémentaires. D’autre part, le parti pris veut que les sentiments humains soient eux-mêmes régis par des principes analogues, notamment en raison de leur capacité à être en superposition d’états, de leurs formes d’imprévisibilité, du fait qu’ils ne sont le fruit que des rapports ou interactions entre soi et le monde et à cause de ce mélange de déterminisme et d’indéterminisme qui fait voguer l’esprit en permanence de la certitude au doute en passant par le fil invisible du désir.

  • Objet du film « CostumeGris » – JPPClub
  • Révisions sur les conseils scientifiques d’Étienne Klein, docteur en philosophie des sciences et physicien au CEA.
  • Exposé et parties organisées à la galerie Michèle Chomette, Paris, 2004
  • Parties organisées dans les ateliers enfants de l’ESARM, 2004
  • Présentation et partie organisée lors de la Biennale de Paris, à l’UFR d’Arts Plastiques et sciences de l’Art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, 2006
  • Présentation à l’exposition du domaine de la Nauze, Caracassonne, 2007